Environnement et espaces verts

Promenades et espaces verts

Vue vers l'Est - de la rue de l'église

Un gros effort est en cours pour la réalisation d’espaces verts sur le territoire de la commune.

Parc du Foyer
Dans le cadre d’un contrat rural, un parc de sports, de jeux, de promenade et de repos entoure le Foyer Rural. Il nous reste à installer des jeux pour les enfants.
Nous demandons à tous de bien le respecter et précisons qu’il sera interdit aux véhicules à moteur et, pour des raison d’hygiène, aux chiens.

"Terrain de foot"
Ce terrain situé dans un cadre magnifique est maintenant propriété de la commune. Il servira de plateau d’évolution pour les enfants de l’école et accueillera des manifestations sportives ou autres.

Parc de l’Eglise
Le parc de l’Eglise offrant une vue magnifique sur l’est de la région est en cours d’aménagement.

La Chouette Chevêche à Mareil

Ce petit rapace nocturne de nos campagnes est en déclin partout en France du fait de la régression de son habitat et de la disparition des cavités dont elle a besoin pour nicher. C’est une espèce sédentaire qui vit en noyaux de population reliés entre eux par un bio corridor favorable. Cette liaison biologique est indispensable pour assurer un brassage génétique avec les populations voisines situées dans le Vexin et le nord de la Seine et Marne. La population de la Plaine de France est fragilisée par le risque d’isolement définitif lié à l’urbanisation et la fragmentation importante des milieux qui lui sont favorables. Cette petite chouette est une alliée des agriculteurs depuis toujours puisque qu’elle consomme une quantité importante de petits rongeurs et d’insectes. Nombreuse par le passé particulièrement à Mareil et alentour, ses effectifs ont nettement chuté, en particulier du fait de la diminution très importante des vieux arbres fruitiers à cavités.  Il est possible de lui offrir des nichoirs spécifiques pour compenser les cavités de nidification disparues.

Nos perruches Mareilloises

Couple de perruches - © Konstantin Kulikov - Fotolia.com

Il y a plus de 10 ans, par un beau matin d’hiver, nous eûmes l’énorme surprise de voir, dans notre jardin, sur un arbre couvert de neige un couple de perruches fort colorées. S’étaient-elles échappées d’une cage ? Nous ne pensions pas qu’elles pourraient survivre. Elles se sont bien adaptées et ont fort prospéré. Et aujourd’hui une multitude de ces oiseaux colorés et braillards vivent dans notre village y apportant une touche d’exotisme fort surprenant. Elles sont au moins 30 et font vraiment partie de notre décor mais qui sont-elles ?

Valentin le ragondin

Valentin le ragondin dans la neige

Bonjour à tous ! Je suis Valentin, le ragondin. On m’appelle aussi le castor des marais.
Le savez-vous ?
Quand il a fait très très froid et qu’il y avait beaucoup de neige, j’ai quitté mon habitat naturel, un petit bassin situé en bas du village et je me suis réfugié dans le jardin de Tatie Annie et Tonton Didier où j’ai commencé à grignoter le bambou.