Le mot du maire

 

Chères Mareilloises, chers Mareillois,

        Cette année se termine, nous espérions être enfin libérés de ce virus destructeur et contraignant, ce n'est pas le cas.
        En fait, pour bien vivre il faudra l'accepter, agir en conséquence, ne pas attendre la fin de la dernière vague pour retrouver la prochaine, mais plutôt réagir sainement, rire derrière son masque et savoir passer de très belles fêtes de fin d'année.

                                                                        Chantal Romand